Vignette CRIT'AIR et circulation différenciée

A partir du 1er octobre, mise en place du dispositif départemental de gestion des pics de pollution
Publié le mercredi 03 octobre 2018

La circulation différenciée, c’est quoi ?

La circulation différenciée entre en vigueur ce lundi 1er octobre, à Rennes intra-rocade. Finie la circulation alternée, selon les plaques d’immatriculation paires ou impaires, en cas de pic de pollution aux particules fines. En cas de pollution de l’air, il faudra avoir sa vignette pour circuler. Ce système vise à restreindre la circulation des véhicules les plus polluants, identifiés sur la base d’une vignette Crit’air.

Quand s’appliquera-t-elle ?

Tous les véhicules (voitures, poids lourds ou deux-roues) sont concernés. En cas de pic de pollution, la mesure s’appliquera dès le 4e jour : il faudra se munir de sa vignette pour circuler. À partir du 6e jour, les véhicules les plus polluants, en catégories 4 et 5, ne pourront pas circuler, même avec la vignette. Les véhicules des services de santé et d’urgence devraient bénéficier de dérogations.

Sur quelle zone géographique ?

Cette mesure s’appliquera dans un périmètre bien défini : Rennes intra-rocade. Dès que l’on circulera à Rennes, lors d’un épisode de pollution, il faudra avoir une vignette. Que l’on soit Rennais ou que l’n habite ailleurs. Ce n’est pas la domiciliation qui est prise en compte, mais le véhicule à bord duquel on circule. La rocade, axe de transit, n’est pas concernée. Par conséquent, pas besoin de vignette pour circuler dans les communes de la métropole rennaise ou dans le reste du département. En revanche, dans ce secteur étendu, la vitesse sera réduite de 20 km/h sur les axes où la vitesse est limitée à 110 km/h ou 130 km/h.

Quelle vignette pour quel véhicule ?

Les véhicules sont répartis en six classes environnementales. Les véhicules immatriculés pour la première fois avant le 1er janvier 1997, trop polluants, ne pourront pas obtenir de vignette et seront donc totalement interdits de circulation immédiatement en cas de pic de pollution.

 

Combien coûte la vignette ?

La Dreal, le service préfectoral qui gère la vignette, rappelle qu’il existe un seul et unique tarif : 3,62 €, pas un centime de plus. Les automobilistes doivent acheter leur vignette sur le site officiel www.certificat-air.gouv.fr. Elle s’achète une fois pour toutes ; inutile de la renouveler chaque année. Elle est valable sur l’ensemble du territoire national.

SANCTIONS

 Se déplacer avec un véhicule non autorisé ou sans certificat qualité de l'air, en zone à circulation restreinte ou lors des pics de pollution dans les zones en circulation différenciée, est considérée comme une contravention de 3e classe passible d'une amende de 68 €.

Cette sanction s'applique aux :

  • voitures particulières,
  • 2 ou 3 roues, quadricycles à moteur,
  • véhicules utilitaires légers.

 

vignettes bis 

 

 

 

 

Creation site mairie